mercredi 28 février 2018

L'Echo des Singles N°12 Février 2018






Les bienfaits de Strava
C'est vieux, mais cela fait toujours rire  petits et grands

Edito

Pas encore le grand beau temps en ce mois de Février mais les jours rallongent de façon significative. Aussi, les fins de balades à la frontales deviennent un peu moins fréquentes.
Et en plus, étant un grand mangeur de chocolat, qui comme chacun sait contient de la vitamine A, vitamine de la vision nocturne, je peux rouler sans frontale bien au delà de la frontière médiévale entre le fil blanc du jour  et le fil noir de la nuit. Sauf sur route bien sûr, car les automobilistes ne sont pas forcément des mangeurs de chocolat.
Et évidement quand tous les chats sauvages deviennent gris, la frontale est alors de mise.
Je ne sais pas si ce que je dis est bien fondé, mais c'est ma vérité et ça m'arrange😉.

Une petite panne de vélo en fin de mois m'a obligé à faire de la route avec tous les défauts inhérents à cette discipline ( trafic routier) 



Date Parcours km     D+    
02/02 Lubéron : Castelas et Combe desCavaliers36 1460
04/02 Sainte Anastasie sur Issole491400
07/02Garlaban 351250
09/02 Charleval331100
11/02Meyrargues (ACV) 381150
13/02La Montagnette 42 1000 
15/02Regagnas et Mont Olympe   36 1000 
18/02Les singles de la Bédoule (xVTT)   38 1310 
23/02Mont Ventoux (Route)   91   1720
25/02Sainte Victoire ( Marche) 8670
27/02Vélo de proximité 104  920


02 Février   : Lubéron : Castelas et Combe des Cavaliers

Un Lubéron de proximité pour cette journée bien froide.
Tracés  de référence:
3 traces, dans l'ordre d'éxécution : 

Départ à partir de Lourmarin ( célèbre pour son château et la tombe de A.Camus) par la longue, très longue piste qui monte aux crêtes, mais qui a le mérite de monter pas trop fort.
Curieusement, bien que la chasse ne soit pas encore fermée, pas trop de 4x4 surt cette piste. Juste un VAE qui me double et qui s'arrête un peu plus haut. Il avait envie de faire un brin de causette et a trouvé en moi le moyen de nouer langue. 
C'est un Texan (c.a.d habitant le  Texas pour les relous), mais ça n’empêche qu'il connait bien la région le bougre. Après échange de nos trajectoires prévisionnelles, chacun va de son coté, lui descendant sur le côté Ouest,  et moi, montant.
Arrivée  au Pas deis Ensarris et descente via le GR911 en direction du Castelas coté Nord.
Belle descente en épingles, à peu près lisse ( myT2). Le chemin se termine par une piste empierrée en balcon pour arriver à Sivergues, joli petit village de 40 habitants à proximité des gorges de l'Aiguebrun avec son ancienne maison forte : "Le fort de l'Archidiacre".
Pas mal de gites dans le coin, mais en cette saison, tout est fermé. Of course.



Vues de Sivergues




D'habitude, notamment dans la superbe rando de Buoux, on passe plus au fond. Là c'est un sentier bien pierreux, mais il permet d'avoir une belle vue sur cette vallée.Poursuite par Chantebelle par un sentier à flanc qui domine la vallée de l'Aiguebrun et toutes les falaises de Buoux  (interdite aux grimpeurs).
La vallée de Buoux et de l'Aiguebrun

Remontée par la piste qui mène au fort de Buoux ( le fort lui même est payant car il faut traverser une propriété privée et le gars pas con  fait raquer)
Piste bien raide, mais qui se monte. Sauf à la fin où il faut une bonne poussette sur une cinquantaine de mètres. Redescente par la grande piste jusqu'au sentier  la crête de Gerbaud puis de la Combe des Cavaliers. Beau petit sentier, mais pas trop fréquenté. D'où pas mal de végétation et malgré tout, c'est un peu court . Piste puis ça  termine par un petit single sympa.
Encore une fois, un peu en avance. Je décide de reprendre à nouveau la grande piste montante pour voir un peu ce qu'a fait le Texan, c'est à dire le ravin de la Leuretière. Paysage sympa mais en fait c'est un peu un single 4 voies
Globalement pour cette rando c'est du myT2 partout


36 km pour 1460m de D+




Trace TQRhttps://www.openrunner.com/r/8316881

04 Février : Sainte Anastasie sur Issole 

Balade programmée par le forum xVTT organisée par Thierry V.
Départ comme d'hab un peu en avance. Une première boucle pour se mettre en forme au Sud de Saint Anastasie. Montée par de grandes pistes demandant peu de poussette pour arriver au plateau de Thèmes.
Ce plateau est caractérisé par un ancien lac complètement à sec maintenant. Seule une petite résurgence existe encore.
Le lac asséché du plateau de Thèmes : Une conséquence du réchauffement climatique?


Petite poussette pour monter depuis le lac jusqu'au Pas de la Foux et suivre un single bien caillouteux le long des crêtes. Retour en arrière par le bas pour aller vers le château du Castelas en ruine de Rocbaron. Arrivée du côté de la Coste, on fait confiance à la carte qui indique un chemin sur la gauche alors que sur le terrain, tout droit à l'air d'être nettement mieux.
Erreur, car à priori ce chemin est plus qu'obsolescent  et un sévère broussaillage  remplace une descente qui aurait pu être fabuleuse.
Rencontre de mes collègues du forum au château de Rocbaron ( 8 personnes) qui m'ont doublé pendant que je jardinais. Eux, malins avaient fait confiance au terrain plutôt qu'à la doc.
Le château de Rocbaron vu de loin



Les  ruines du château de RocBaron (XVIème siècle)

Le groupe xVTT  au chateau.
Je suis arrivé 5 minutes après la photo



Descente à partir du château sur une piste un peu secouante. Aie, dérailleur dans les rayons. Un peu tout tordu. On redresse le tout à la main. Un seul pignon dispo à l'arrière, heureusement  c'est le presque plus grand et j'ai mon double plateau. Pas très pratique pour les plats descendants et les relances. Mais pour les montées sur piste, c'est correct.
Boucle au Nord de Sainte Anastasie, en passant tout d'abord par Besse sur Issole avec son petit lac au milieu du village. A priori, la baignade même en été dans ce lac est désormais interdite.
Montée par de grande pistes vers la barre de  Saint Quinis. La piste s'arrête un peu au milieu de la pente et est remplacée par un petit single où il est dur de tout passer sur le vélo .
Chapelle de Saint Quinis ( 567m) au sommet Est et belle vue  sur le massif des Maures.
Fabuleuse descente en face Sud pour arrivée directe à Sainte Anastasie.
Ma voiture est toute seule au parking. Les gars du forum sont arrivés (un peu?)  plus tôt que moi. Pas de bières collectives donc.

49 km pour 1400m de D+



Tracé TQRhttps://www.visugpx.com/wxIMmb5yXm
Pour éviter le broussaillage qui ne présente que seulement un intérêt pédagogique, il faut prendre le chemin plein Ouest entre les waypoints 1 et 2

07 Février : Garlaban

En regardant de près l'auteur du tracé, il s'agit ni plus ni moins de "Dérailleur83" qui n'est autre que Thierry V. ( Derailleur xVTT) cité dans la balade juste au dessus. Faisons vite du fact checking sur cet auteur 😀

Le tracé de référence part de la Treille, une lointaine banlieue de Marseille. Trop loin pour moi. Je préfère partir de l'Auberge de Pichauris près d'Allauch. Là, il y a un grand parking, lieu de prédilection en été pour de gigantesques cousinades entre Marseillais. 
Village de Pichauris entièrement racheté par le Conseil Général, donc quelque part avec mes sous. Mais ne crions pas trop vite haro sur le baudet, ce parc départemental est pas mal et il y a de nombreux circuits VTT balisés et intéressants. Il serait au top du top si la chasse était interdite. malheureusement, ce n'est pas le cas.
Montée par une grande piste pour retrouver  une centaine de mètres plus haut le tracé de référence. 
Passage par le puits de l'Aroumi pour accéder à la cote 680m pour redescendre par un single  à flanc dominant le Grand Vallon.
Légère remontée pour arriver au Col du Tubé et une petite boucle pour aller au Pic de Taoumé. 
Curieusement, la trace de référence n’allait pas au sommet et semblait s'égarer vers un cul de sac. Me croyant malin , j'ai corrigé : je suis allé au sommet et je n'ai pas pris le petit appendice qui à priori allait nul part.
De retour  à la maison, je me suis aperçu que le dit appendice allait en fait à la célèbre grotte de Grosibou, citée par Pagnol. Donc mauvaise pioche, d'autant plus qu'au sommet , il y a avait un fort mistral et que j'aurais mieux fait de me planquer dans la grotte à l'abri.
Le Garlaban vu de dos, la face étant supposée côté Roquevaire


Redescente par le vallon de Précatori, magnifique mais pas trop facile techniquement ( un bon myT4) .
Enchainement par le vallon de Passetemps, plus facile,  pour arriver à la Treille.
Dans ce hameau, des routes, mais très raides à monter. Passage au pied de la Grande Tête Rouge et remontée par une piste vers le Pas du Figuier. Fin de la piste. Petit single bien montant ( à pied), et enfin descente de la Barre coupée. Assez costaud, la descente. De belles marches. Certes, des anonymes ont mis quelques pierres au milieu  pour atténuer  la hauteur apparente de ces marches. Mais ce n'est pas facile de les voir avant. Un myT4sup  avec beaucoup de pied à terre. Une dernière petite remontée  pour arriver aux Grands chênes et la descente vers Pichauris. On ne voit pas bien clair et je n'ai pas de frontale. Juste, mais arrivée  à la voiture dans un crépuscule bien avancé. Heureusement quand même que cette dernière descente était une piste sans obstacles inattendus.

35 km , 1250m de D+



Tracé TQRhttps://www.openrunner.com/r/8341936



09 Février : Charleval




Ayant quelque part l'idée de faire avec le forum xVTT une balade le week end  suivant dans ce coin je suis parti en reconnaissance pour voir si éventuellement je ne pourrais pas faire un plan B, vu qu'à cette balade, à priori il n' y aurait que des cadors.
On collecte tout un tas de traces sur VTTrak , on combine plus ou moins un itinéraire, on met le tout dans le Garmin et c'est parti pour de la reco.
Départ depuis les tennis de Charleval par une piste pour arriver au single de la crête du bois de Sainte Croix [Ref1].
Passage en crête avec de montées et des descentes. Bien raide la première montée.  Descente des crêtes à coté de la piste par des singles marrants puis plein dans les bois pour arriver au canal de Marseille au pied de l'aqueduc de Valbonette ( un bébé aqueduc comparé à celui de Roquefavour).
Sous l'aqueduc, une piste qui mène au château de Valbonette. Propriété privée, interdit et PV étaient les mots clés de la pancarte à l'entrée de cette piste. Etant en mode reco pour une balade de groupe, je n'ai pas  voulu trop perdre de temps et donc je n'ai pas insisté. Aucune trace n'est documentée à cet endroit là. J' y retournerai un jour en prenant quelques contornis pour éviter les panneaux.
Poursuite le long du canal pour arriver à l'aqueduc de la Joucarelle qui comme son petit frère n'est pas franchissable légalement. Là il n' y a pas de panneau, mais les grilles le long des berges valent mieux qu'un long écrit.
Piste pour monter à la Jacourelle, puis la ferme gite d'étape du même nom pour redescendre encore à nouveau vers le canal. Cette partie extraite de [Ref2] est guère intéressante.
Remontée par la piste précédente pour arriver à nouveau à la Jacourelle.
J'avais prévu de contourner le plateau de la Chapelle saint Anne par un petit single déjà pris l'année dernière, mais là, dans un instant de faiblesse je prends une grande piste montante qui rejoint la route de Sainte Anne.
La chapelle  Saint Anne de Goiron ( XIème siècle)

Visite à la chapelle et petit tour sur le plateau de Manivert. Il y a des petits singles plats sur ce plateau. Même que sur la carte il y en a un qui semble faire la traversée. On essaye. Sauf que le single s'arrête effectivement à l'aplomb de la route, mais  en haut d'une barre rocheuse qui servait autrefois d'école d'escalade (désormais interdite). Dommage. Demi tour, mais le plateau vaut quand même le détour.
On entame la [Ref3]. L'auteur est Sylvain D., personne de confiance. Le début est sympa. Descente par une piste mono voie ( c'est presque pareil qu'un single, mais c'est quand même pas la même chose).
Arrivée en bas, recherche d'itinéraire, il faut se rendre compte que c'est bien là à gauche qu'il faut monter.
Une sacrée poussette d'une bonne centaine de mètres ( de D+ of course) pour arriver à la plaine de Sèze qui est en fait un haut plateau, légèrement boueux. 
Ouf la route. Passage à la cabane du Fou, puis on enchaîne les crêtes du Mont Trésor. Fait l'an passé par temps de neige ( Voir L'Echo des Singles N°1  ) , c'est le moyen de vérifier si j'ai fait des progrès. Les descentes sont toujours aussi tendues ( myT4). Et aussi ma technique pour les descendre n'a pas trop bougé.

Les environs du Mont Trésor avec ses singles en crête


Une dernière petite remontée, puis petit single  à travers les bois pour arriver direct aux tennis ( myT3Sup)
Conclusion : Pour un plan B, c'est pas bien valide. On laisse tomber l'idée de conduire une balade même en mode traction arrière. 
33km et 1100m de D+.




  Tracé TQR : https://www.openrunner.com/r/8342053




11 Février : Meyrargues avec l'ACV

Tracés de référence :
  1. Tour principal classique  :  https://www.openrunner.com/r/8341118
  2. Extension : Descente de la vigie extrait de
    http://la-trace.com/itineraires/vtt/4284/venelles-meyrargues-via-la-vigie-et-le-chateau , quelquefois appelée dans les milieux autorisés Vigie Pirate

Balade classique à Meyrargues organisée par l'ACV, avec pour guide en mode traction avant, Bernard C.
Une douzaine de participants.
Les 12 apôtres participants du club de vélo de Velaux( le N°12 tient l'appareil)
Contrairement à ce que laisse penser la photo, les VAE étaient largement minoritaires

Montée un peu frisquette sur le plateau par une large piste  bien lisse pour arriver au Jas de Ligourès, grand repaire à chasseur, mais ceux ci doivent avoir une fin de saison difficile car il n'y a personne,  puis par le Terme de Judas.
Sur le haut du plateau, le soleil est là et le vent n'est pas là. Beau temps et donc et pas mal de monde arpentant les collines.


Première descente qui a malheureusement été bien  élargie au taille haie, ce qui diminue un peu son charme.
Remontée sur piste, puis par un large single mais bien pentu ( petite poussette). Descente par un enchaînement de vallons (Corneroi, Loubatas et Montauban autrement connue sous le nom de C Long).
Là, c'est du vrai single monovoie à travers les buis étroit qui forment un tunnel végétal, mais c'est très roulant. 
Arrivée au Camp Chinois ( toujours une référence aux Indochinois ( vietnamiens) présents dans le coin durant la IIème guerre mondiale). Remontée par une piste sympathique au départ, mais qui se transforme en un single vraiment merdict à cause d'un défrichement forestier intense en plein milieu du sentier. Descente sur piste pour remonter par un petit single à flanc qui permet d'arriver direct au château de Meyrargues ( à noter que ce château dont la première pierre a été posé au XIème siècle et qui a été longtemps un hôtel restaurant ****, est en train d’être transformé en appartements  dont certains seront des logements sociaux).
Fin de la rando officielle avec l'ACV
Très en avance par rapport à mes timing  usuels (12h30 aux voitures), je décide de faire une boucle supplémentaire pour me faire une descente inconnue. En plus, je viens d'acheter de nouvelles genouillères Endura. Il faut bien les tester.
 Remontée par la route puis piste du Pas de l'Etroit ( une partie de la piste qui avait été descendue à peine une heure avant). 
Les restes de l'aqueduc romain à Meyrargues qui autrefois amenait l'eau à Aix en Provence

Au col, cette fois ci on monte encore  pour arriver à la vigie ( 500m). Très belle vue sur les Alpes enneigées et la vallée de la Durance.
Du sommet de la vigie, vue sur la vallée de la Durance

Beau single de descente plein Nord, un peu délicat au départ mais qui s'adoucit après par un passage en crête  (myT3Sup). Quelques petites remontées éparses et retour à Meyrargues via le château. Mince, mes genouillères flambantes neuves n'ont pas pu prouver leur efficacité.😀

38 km pour 1150m  de D+



Tracé TQRhttps://www.openrunner.com/r/8341491


13 Fevrier : La Montagnette


Terrain de chasse initial de Tartarin de Tarascon avant de partir chasser le lion en Afrique.
Petit massif au sud d'Avignon avec des petites collines d'une petite centaine de mètres.
Départ à partir du village de Barbentane. Le point de départ officiel est situé sur de vastes parking situé en haut du village. 
Ne le sachant pas, j'ai garé la voiture dès que j'ai vu le panneau Barbentane. Quelques kilomètres en plus, mais cela a permis de visiter le vieux village et son ancien château qui vaut le détour.
Durant le parcours, pas de grandes montées, mais parfois elles ont été un peu raides ( poussage)
Les descentes ne sont pas trop techniques. Le T4 annoncé dans le topo est pour moi un myT3Inf pour la partie descente. C'est une majorité de singles bien roulants et très ludiques.
En cours de route, passage par l'Abbaye de Saint Michel du Frigolet.
Cette abbaye abrite ds moines ayant pour règle de vie les principes de Saint Augustins et sont considérés comme des contemplatifs actifs. Dans le fond, un peu comme moi avec mon vélo.
Les moines ont su toutefois se diversifier pour faire face à la mondialisation, car il y aune hôtellerie pour les mécréants, une école hors contrat et une boutique qui vend le fameux élixir du père Gaucher. Les moines ont ils toujours la formule secrète?
L'Abbaye de Saint Michel du Frigolet en plein milieu de la Montagnette



42 km pour 1000m de D+



Tracé TQR :  https://www.openrunner.com/r/8349084


15 Février : Regagnas et Mont Olympe

Pas franchement le beau temps aujourd'hui. Petite pluie du matin, qui certes n'effraie pas le pèlerin,  mais qui n'est pas forcément l'idéal pour aller sur les traces  de la Cochon'Duro, épreuve d'enduro bien connue organisée annuellement par le club des Vieux Cochons Seillonnais de Seillons Source d'Argens dans le Var et qui réunit en général d'assez grosses pointures.
Bien que tout avait été préparé et chargé dans le GPS la veille, on reconfigure le circuit prévu et je choisis un circuit plus facile dans le Regagnas.

Tracé de référence :

  1. https://www.visugpx.com/1354565304  
  2. Variante : http://www.vttour.fr/sentiers/vallon-de-la-jolie,5062.html 

Départ à partir de la route du col de la Couelle, surnommée dans la région Col du Petit Galibier. Comme le Galibier mais en beaucoup, beaucoup plus petit (534m).
Direction par une piste facile et bien propre jusqu’à l'Ermitage de Saint Jean du Puy. Petit refuge ouvert à proximité, puis poursuite plein Est par des pistes.


Le tracé passe au pied du mont Olympe ( 818m).
Des topos existent pour ce Mont Olympe, mais ils classent la descente T5. Certains topos disent même que c'est dangereux de descendre même à pied ?
Un coup de vérif. On va voir.
Je  pousse le vélo en me retournant une fois de temps en temps pour voir comment sera la descente. Avec ma dose d'optimisme, je pense que oui.
Arrivé vers les 750m,  là je pense vraiment que non. Pose du vélo ( avec l'antivol, sait-on jamais) et fin à pied.

C'est un bon T5. De là à dire que c'est dangereux de descendre à pied, là c'est un peu exagéré.
Le chemin de la crête coté Est parait pas trop mal. Il faudra un jour que je fasse de l'investigation
La meilleure photo que j'ai du Mont Olympe 😀


Après ce petit dégourdissement des jambes, poursuite du circuit par la descente du vallon de la Jolie [Ref2].
Au fond du vallon, quelques pierres bien humides et bien glissantes (myT3), mais single bien plaisant.
Saint Zacharie et remontée par route/piste vers l'arête Ouest du Regagnas.
Pas trop en avance, pas le temps de pousser jusqu'a la  vigie du Regagnas. Là, on rentre dans la Mecque de la DH. Plein de traces de partout. Pareil, il faudra que je m'en fasse quelques unes en face Nord.
Petit sentier sympathique sur la gauche. Hop, une petite navigation à vue dans la face Nord, et on arrive un peu en dessous de la voiture.

36 km , 1000m de D+



Tracé TQRhttps://www.openrunner.com/r/8354758


18 Février : Les singles de La Bédoule


Balade organisée par le forum xVTT
Au programme, les vallons de Ceyreste au dessus de Cassis/La Ciotat. Je ne connais pas le tracé exact, mais par prudence je concocte et  charge sur le Garmin un itinéraire reprenant les singles du coin.

Traces de référence
Les traces qui ont servi à la concoction sont les suivantes :

D'ici à ce que je perde le guide de vue, il faut que j'aie mes propres repères😀.
Départ à partir du pas d'Ouillier par un DFCI qui monte bien raide dès le départ . Petit poussage d'entrée  Aïe, la sortie risque d'être dure dure. Heureusement la pente s'adoucit et on parvient assez rapidement sur les crêtes. Petit mistral de bienvenue. Cela permet d'avoir une vue magnifique sur la baie de Cassis et de la Ciotat : Sainte Baume, Garlaban,  l'Etoile, la Sainte Victoire et la mer . Tout le monde est là.

La baie de Cassis, et au fond, la Grande Bleue
A gauche de la photo, la Couronne de Charlemagne

Première descente par le vallon des Conquettes [Ref1]. Long single, pas énormément pentu, mais bien tournicotant. 
Un vrai régal ( myT2) sur 300m de D- environ.
Remontée par une grand piste pour prendre un single non documenté permettant d'arriver plus ou moins directement au Pas d'Ouillier. Pas vraiment génial, un bon myT4Sup, mais ça coupe bien pour rentrer
Les personnes du forum sont en fait assez pressées de rentrer à la maison. Peut être n'avaient ils pas assez anticipé mon rythme d'enfer.😀
les 4 forumers

Donc, comme il est 11h30, il est encore trop tôt pour rentrer chez soi.On remonte, mais cette fois en prenant un DFCI plus sociable.A nouveau crêtes puis on va chercher un petit single au delà des Conquettes . VTTour le nomme Vallon de l'Oppidum [Ref2]. Par endroit un peu pierreux, mais du même acabit que le vallon des Conquettes : Long et peu pentu et bien agréable.
On reprend la piste déjà montée il y a à peine une paire d'heure. Crêtes et une petite dernière pour la grande classique du coin : le single du Vallon du Diable [Ref3]. Pareil que les précédents, long et pas de grande pente. Que du bonheur.
Remontée par une piste en fond de vallon pour atteindre la route et après quelques virages, le Pas d'Ouiller.
Il manquait juste à cette balade le vallon du Pélengarri pour accomplir l'intégrale des singles sympathique du  coin.
38 km pour 1310m de D+





Tracé TQR https://www.openrunner.com/r/8362225

23 Fevrier : Mont Ventoux en route

Une petite balade de proximité la veille et hop, le corps de la roue libre du VTT cassée : Libre dans tous les sens de rotation . 
Une petit poussage de vélo au bord de la route pour rentrer au plus court à la maison. Heureusement que c'était une balade de proximité.
Comme c'est une roue Roval, pas facile de trouver le modèle de remplacement sur Internet. Décision prise de porter le tout chez O²Cycle à Saint Cannat pour réparer et tant qu'à faire, faire la maintenance régulière des 8000 km (fourche, suspat arrière, roulements de suspension, tige de selle ....).


Comme l'année dernière pour le même motif, on ressort son vélo de route.

Mais la route, c'est un peu rasoir. Il faut trouver un truc un peu motivant. Le Mont Ventoux, certes n'est pas tout près, mais c'est une valeur sûre. Vu de loin, il y a un  peu de neige au Sud, mais on verra bien.
Le temps de déposer mon VTT chez O²Cycle , arrivée  à Velleron ( près de l'Isle sur la Sorgue ) vers les midi bien tapés.
Le temps est assez frisquet, ce qui présente l’avantage de ne rencontrer personne durant la montée, abordée très tardivement : Ni vélo, ni voiture d'accompagnement du vélo. Ouf !
Pas de photographe non plus sur le bas côté de la route en train de prendre des photo, non pas moi, mais du  gars qui va commence à me doubler ( Situation nombreuse fois vécues) 😀.

Chalet Reynard. La route est fermée, mais ça passe. Quelques plaques de neige sur les côtés.
Le soleil commence à se cacher, et les ruissellements d'eau regelent. Première glissade à la montée, suivie d'une deuxième. Je suis à 2 km du sommet et me dis qu'à la descente tout ça ne va être bien rigolo.
C'est sur qu'un pneu de route, c'est plus fin qu'un bon 2.4" VTT.
La route coté Sud partiellement déneigée


Moufles, bonnet, Kway, frontale car je vais en avoir besoin dans pas longtemps et on redescend.

Tout doux au départ à cause des plaques de verglas, et on lâche les freins après malgré le froid sibérien.
Dommage que je n'aie pas emporté mon sur-pantalon Goretex, car pour le haut, ça va. Mais pour le bas, une sacrée caillante. ( Je laisse le soin au lecteur de déterminer précisément où passe la frontière Haut/Bas pour savoir ce qui a le plus gelé) .
Retour à la nuit à Velleron.
91 km pour 1720 m de D+



25 Février : La Sainte Victoire à pied 


Pas de VTT. Il faut trouver des activités de remplacement.  Aujourd'hui, marche à la Sainte Victoire avec mon épouse.
Du classique en montant par le refuge Cézanne, puis Pas du Berger, prieuré et la Croix.
Ma femme, accro de la marche nordique avait tenu à emporter ses bâtons de compèt. Pas forcément le meilleur choix pour marcher dans les rochers.
Le prieuré est maintenant entièrement renové (merci à l'Asso des Amis de la Sainte Victoire) et le refuge (dans l'ancien monastère) est d'une propreté remarquable. 
  
  



Poursuite jusqu'au Garagaï. Des personnes venant juste de monter par là nous ont un peu dissuadé de descendre au fond du trou à cause du rocher de plus en plus lisse et en plus aujourd'hui bien humide. Demi tour prudent et descente par la Pas de l'Escalette.
Une sainte de plus


8km pour 670m de D+. Etant accompagné d'une marcheuse, j'aurais pu donner aussi le nombre de pas ±1, sauf que le podomètre est resté à la maison 😁

27 Février : Vélo de route 

Alerte grand froid sur le département. Un petit tour en vélo de route l'après midi, histoire d'avoir un peu de chaleur.
Vraiment pas top de rouler sur les routes des Bouches du Rhône ( et du Vaucluse). Certes, je n'avais pas trop chiadé l'itinéraire. J'aurais peut être pu prendre des plus petites routes. Encore que, sur les grands axes, le bas coté est en général généreux, ce qui permet de rouler un peu en sécurité, avec le risque de crever vu toutes les saloperies de gravillons et bouts de verre qui traînent. Contrairement donc aux petites routes où il faut faire de la cohabitation étroite
En plus, le froid arrivant, obligé de mettre les moufles. Et alors là, c'est pas trop pratique de faire un doigt d'honneur bien formé aux automobilistes méritants ( le bras d'honneur n'est pas recommandé en vélo pour des raisons de sécurité).
Une petite méfiance, ma lampe frontale s'est arrêtée brutalement heureusement à une centaine de mètres de l'arrivée. Bien que située dans une poche à pof autour de la ceinture, ma vieille batterie lithium semble mal à l'aise par grand froid
L'itinéraire : Eguilles par la directissime Sud ( montées raides et des sens interdit comme j'aime), Venelles, Meyrargues, Tracé vélo le long du canal EDF, Pont Mirabeau, Mirabeau et son château, Pertuis, Cadenet et Rognes.

104 km pour 920m de D+